Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nadir2280.over-blog.com

Réformer l'islam devient une nécessité et une responsabilité vis-à-vis des générations futures!

Les 3 filtres de Socrate.

Les 3 filtres de Socrate.

S’il vous arrive d’entendre des propos

au sujet d’une personne que vous connaissez,

la première question à se poser

concerne le premier filtre de Socrate:

« l’histoire que je viens d’entendre est-elle VRAIE ? ».

Si vous avez des doutes, passez au deuxième filtre :

« les propos que je viens d’écouter sont-ils positifs ? ».

Si la réponse est négative alors passez au troisième filtre : 

« l’information que je viens d’avoir sera-t-elle utile ? ».

Dans le cas où ce que racontent les gens

ne soit ni sûr, ni bon, ni utile,

alors oubliez-le vite

et ne le racontez surtout pas à une tierce personne.

Si vous rapportez de tels propos,

vous seriez facilement manipulable

et pourriez tomber dans des pièges tendus 

par de gens peu scrupuleux ou malfaisants.

Ne dites jamais : « je ne fais que rapporter ce que j’ai entendu ».

Vous êtes responsable de l’information que vous véhiculez !

 

Conseil crucial

17:36Tu n’accepteras aucune information,

à moins que tu ne la vérifies par toi-même.

Je t’ai donné l’ouïe, la vue et le cerveau,

et tu es responsable d’en faire usage.

٣٦:١٧وَلا تَقفُ ما لَيسَ لَكَ بِهِ عِلمٌ

 إِنَّ السَّمعَ وَالبَصَرَ وَالفُؤادَ

كُلُّ أُولٰئِكَ كانَ عَنهُ مَسـٔولًا

 

 

Le test des trois passoires

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

Quidam — Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?

Socrate — Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires.

Quidam — Les 3 passoires?

Socrate — Mais oui. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

Quidam — Non. J'en ai simplement entendu parler…

Socrate — Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon?

Quidam — Ah non! Au contraire.

Socrate — Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait?

Quidam — Non. Pas vraiment.

Socrate — Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article