Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nadir2280.over-blog.com

Réformer l'islam devient une nécessité et une responsabilité vis-à-vis des générations futures!

L’ésotérisme propre aux coranistes: Initiation 01: Concept des Colonnes.

 

L’ésotérisme propre aux coranistes: Initiation 01: Concept des Colonnes.

 

 

En guise d’Introduction:

Toutes les religions ont un volet mystique ou ésotérique.

Toute nouvelle tendance religieuse reste susceptible d’étendre des appendices tardifs d’ésotérisme. Ceux des coranistes semblent s’accrocher aux points suivants :

1°) L’analyse des Lettres-Initiales ouvrant 29 souras du Coran. Cette analyse se fait soit en étudiant les fréquences de ces 14 différentes lettres, soit en les remplaçant par une valeur numérique (qui est en général la valeur gématrique de chacune des lettres) pour en tirer des prévisions et des interprétations.

2°) L’analyse des 38 nombres du Coran. La symbolique des nombres.

3°) L’étude des rêves et des songes conformément à la science et au Coran.

4°) L’analyse des étapes successives et cumulatives de l’Obéissance à Dieu en vue d’essayer d’atteindre la septième étape qui nous rapproche au mieux de Dieu tout Puissant.

5°) L’étude approfondie des 121 Noms-Attributs de Dieu qu’on peut relever dans le Coran. Exemples :

-Analyse séquentielle (occurrences uniques ou multiples de 19, etc.)

-Noms-Attributs d’avant la Création ou d’après la Création.

-Classement des Noms-Attributs en fonction de divers critères.

6°) Les spéculations sur la Fin du Monde. L’année 1710 de l’Hégire, correspondant à l’an 2280, est supposée être le début de la Fin du Monde qui pourrait durant 17 siècles…

Après la Fin de la ‘’Fin du Monde’’, succédera la longue période de la Résurrection …

7°) L’utilisation des codes des 19n en vue d’une éventuelle rectification de certaines ‘’interprétations’’ classiques qui semblent ne pas cadrer avec la ‘LOGIQUE’ contemporaine.

8°) Un ésotérisme très particulier aux Coranistes.

C’est ce huitième point qui fera l’objet de ce chapitre.

Comme le code central des 7 codes des 19n est basé à la fois sur le nombre 12 et les multiples de 19, il devient légitime de se poser la question suivante :

Qu’adviendrait-il si on considérait la totalité du Coran par ensembles de 12 souras consécutives de façon à former verticalement des colonnes de 12 souras et horizontalement des secteurs de 9 ou 10 souras?

 

 

   L’ésotérisme propre aux coranistes: Le Concept des Colonnes.

Il est possible de prendre les 114 souras du Coran pour essayer de les comprendre ou de les interpréter une à une à travers leurs versets.  Ceux qui ont  déjà fait ce travail  [en nous laissant livres et manuscrits] ne se comptent plus sur les doigts des deux mains.  Ils s'appellent les exégètes du Coran. Comme ces exégètes s'occupent surtout du côté exotérique du Coran et que notre tâche se situe plutôt du côté ésotérique du Coran, nous allons nous suffire dans un premier temps de présenter les 114 souras de l'ensemble du Coran en colonnes de douze chapitres chacune,  exactement comme sur le tableau des colonnes qui suivra.

Dans ce  tableau  principal,  chaque  colonne  contient  donc une douzaine de souras prises dans l'ordre traditionnel. Chaque soura y est représentée par un certain nombre de ces 7 points:

Le  numéro de  la  soura  dans  l'ordre  traditionnel et son rang approximatif dans l'ordre chronologique.

Le nombre de versets dans  chaque soura de notre version de référence.

Son titre en usant des traductions les plus courantes.  Il faut remarquer que nous  avons considéré exclusivement les titres des souras de notre version de référence de 6234 versets. Cependant, il faut signaler que  certaines  souras  ont  deux  titres différents.  La tradition nous les a fait parvenir ainsi  mais il est parfois assez facile de mettre en évidence le  titre originel le plus probable,  le titre additif et tardif n'étant,  par exemple, que le premier mot ou le commencement de la soura quand ce n’est pas un arrangement politique. Heureusement, c'est dans seulement très peu de cas que les choses se compliquent vraiment.  Pour  ces dernières éventualités, nous sommes presque obligés  de faire appel à des principes  d'harmonie en vue de choisir le titre originel le plus probable.  La soura numéro 17 en est une belle illustration.

La position du verset d'où est issu le titre de la soura. Le titre d'un chapitre coranique peut être tiré du verset initial de la soura (TTVI),  d'un verset mitoyen (TTVM), du verset final  de  celle-ci  (TTVF)  ou n'être  tiré  d'aucun des versets de la soura (TNTV).

Les signes ésotériques s'il y a lieu. Ex : les 3L de la soura de la Vache représentent les trois lettres ésotériques Alif-lam-Mim.

Les lettres JI,  quand la soura s'ouvre par un jurement ou serment.  Le serment initial [dans l'expression la plus noble du terme] n'est qu'une exclamation en tête de  soura utilisée par Dieu pour jurer et attester quelque chose.

Le lieu de révélation de la soura selon que la tradition l'a faite  mecquoise [Mecq] ou  médinoise [Méd].

 

A cela, vous avons associé une couleur pour chaque colonne et chaque secteur de la façon suivante:

-Un spectre de couleurs par longueur d’onde décroissante est associé aux secteurs d’ordre impair de la façon suivante:

Secteur 1 : couleur rouge.

Secteur 3 : couleur orange.

Secteur 5 : couleur jaune-blanc.

Secteur 7 : couleur verte.

Secteur 9 : couleur bleue.

Secteur 11 : couleur grise.

 

Un spectre de couleurs par longueur d’onde croissante est associé aux secteurs d’ordre pair de la façon suivante:

Secteur 2 : couleur verte.

Secteur 4 : couleur blanc-jaune.

Secteur 6 : couleur orange.

Secteur 8 : couleur rouge.

Secteur 10 : couleur noire.

Secteur 12 : couleur transparent (bleuté ?).

 

-Un spectre de couleurs par longueur d’onde décroissante est associé aux colonnes d’ordre impair de la façon suivante:

Colonne 1 : couleur jaune d’or.

Colonne 3 : couleur verte.

Colonne 5 : couleur bleue.

Colonne 7 : couleur gris-incolore.

Colonne 9 : couleur diaphane (Rougeâtre ?).

 

Un spectre de couleurs par longueur d’onde croissante est associé aux colonnes d’ordre pair de la façon suivante:

Colonne 2 : couleur orange.

Colonne 4 : couleur rouge.

Colonne 6 : couleur noire (Infra-rouge ?).

Colonne 8 : incolore (bleuté ?).

Demi-Colonne : couleur blanche.

 

.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article