Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nadir2280.over-blog.com

Réformer l'islam devient une nécessité et une responsabilité vis-à-vis des générations futures!

Un troisième voyage d’initiation aux codes des 19n du Coran:

Un troisième voyage d’initiation aux codes des 19n du Coran:

Les évidences, les petits nombres et les très grands nombres (version 2019).

 

En guise d’Introduction:

Certains multiples de 19 du Coran sont connus depuis longtemps et ne demandent aucun calcul pour être montré du doigt ! C’est ce que nous appelons les évidences !

D’autres multiples de 19 vont exiger un tableau EXCEL ou une petite calculatrice pour être mis au grand jour ! En général, ils se comptent  avec des nombres de 2 à 3 chiffres et leurs cumuls ne dépassent que rarement quelques milliers !

Enfin, les plus difficiles à mettre en œuvre s’écrivent avec ce que nous appelons les GRANDS nombres ! Ces GRANDS nombres défient parfois l’imagination avec leurs séries de chiffres qui s’alignent par centaines ou milliers de chiffres dans les cas extrêmes. Dans ce cas, les ordinateurs portables que nous utilisons seront inefficaces mais il sera toujours possible d’avoir accès à de puissants calculateurs par l’intermédiaire d’une ligne d’INTERNET.

Dans ce chapitre, nous nous contenterons de citer des exemples et de les commenter !

 

1°) Les évidences.

Parmi les exemples des codes des 19n considérés comme des évidences, on peut citer :

-le 114 souras du Coran.

-le nombre de versets dans la première soura révélée.

-le nombre de mots dans la première révélation (représentée par les versets 96 :1-5) et la dernière révélation du Coran (représentée par la soura 110).

 

2°) Les petits nombres.

Parmi les exemples des codes des 19n exprimés par de petits nombres, on peut citer :

-le cumul des occurrences du mot ALLAH  (Nous allons voir que le comptage disponible sur le WEB est à revoir).

-le cumul des occurrences du mot RAB=Allah  (Nous allons bientôt publier ce résultat In Chaa Allah).

-le cumul des 114 occurrences du terme En Nar = le Feu de Enfer et des 95 occurrences du terme DJENNA = Paradis.

 

3°) Les très grands nombres.

Parmi les exemples des codes des 19n exprimés par de très grands nombres, on peut citer un exemple parmi les résultats obtenus par Abdullah Arik:

« Ecrivons le numéro de chaque verset dans le Coran précédé pour chaque sourate par le nombre de versets dans cette sourate. Ainsi, la Sourate 1, qui se compose de sept versets, sera représenté par le nombre 7 1234567. Ce que nous faisons ici, c'est former de très grands nombres en écrivant les numéros des versets les uns à côté des autres. Pour trouver le nombre représentant la Sourate 2, vous écrivez le nombre de versets dans cette sourate, 286, suivi par le numéro de chaque verset, écrits les uns à côté des autres. Ainsi, le nombre représentant la Sourate 2 ressemblera à ceci : 286 12345 ... 284285286. Les deux nombres représentant les deux premières sourates sont :

7 1 2 3 4 5 6 7 & 286 1 2 3 4 5 ... 284 285 286

En réunissant ces deux nombres pour former un seul nombre représentant les deux premières sourates, nous obtenons le nombre suivant :

7 1 2 3 4 5 6 7 286 12 3 4 5 ... 284 285 286

 

Ce processus est poursuivi jusqu’à ce que chaque verset dans le Coran soit noté, formant ainsi un très grand nombre comprenant le numéro de chaque verset dans le Coran. Le nombre représentant tout le Coran est un multiple de 19 se composant de 12 692 chiffres, qui est aussi un multiple de 19.

 

7 1234567 286 12345...286 ... 5 12345 6 123456

Ce très grand nombre se compose de 12 692 chiffres (19 x 668) et  inclut chaque verset dans le Coran. Le nombre de versets dans chaque sourate précède ses versets. Un programme informatique spécial qui divise de très grands nombres a montré que ce grand nombre est un multiple de 19.

 

En guise de conclusion:

Même en ce qui concerne les petits nombres, il faudra du temps pour laisser décanter toutes les initiatives improductives, permettant ainsi aux résultats valides d’émerger.

Pour les très grands nombres, nous nous contenterons dans un premiers temps de leur côté Signe et Harmonie. Il faudrait beaucoup plus de temps pour que l’exploitation de ces très grands nombres puisse permettre d’éventuelles rectifications d’interprétations divergentes de certaines notions du Coran.

Il est clair que les résultats affichés sur le WEB montrent bien que le problème de comptage se pose souvent d’une façon cruciale et c’est ce que nous proposons pour le prochain voyage d’initiation.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article